FERMETURE TEMPORAIRE DE DISNEYLAND® PARIS

Nous espérions pouvoir ouvrir Disneyland Paris pendant les vacances de Noël, du 19 décembre au 3 janvier prochains. Malheureusement les dernières annonces du gouvernement ne nous le permettent pas.

Par conséquent, nos Parcs et Hôtels resteront fermés jusqu’au 12 février.

Nous sommes impatients de pouvoir vous accueillir à nouveau lors de notre réouverture.

Restez informés en vous rendant régulièrement sur ce site. Vous pouvez également nous suivre sur nos réseaux sociaux :  

Nous vous remercions de votre fidélité et de votre compréhension pendant cette période difficile. 

Dernière actualisation : [25/11/2020 14h00] 

TEMPORARY CLOSURE OF DISNEYLAND® PARIS

While we were hoping to be able to reopen during the Christmas holiday season, from December 19th to January 3rd, the latest government measures announced for France do not allow us to deliver the Disneyland Paris experience.

Therefore the destination will remain closed until 12th February 2021.

We look forward to welcoming you upon our reopening.

Please check back on this website for regular updates. You can also follow us on our Social Media:  

We thank you for your continued loyalty and understanding during this difficult period. 

Last Update : [11/25/2020 14:00 PM] 

 

Du swing, du jazz et des étoiles

Nos talents

Il y a des musiques pour donner envie aux petits et grands de chanter et danser ensemble, des musiques comme celles qui résonnent tous les jours de l’année à Disneyland Paris. Des plus classiques aux plus actuelles, il y en a pour tous les goûts et tous les styles. Nous sommes partis à la rencontre de Jacques, Jean-Paul et Philippe, trois musiciens qui partagent avec vous leur amour de leur métier.

Dans une ambiance jazz avec le spectacle Mickey et le Big Band de Noël sur la scène de Videopolis ou une ambiance irlandaise à l’entrée du Captain Jack’s Restaurant des Pirates, près de trente-cinq musiciens sillonnent nos parcs et hôtels pour divertir nos visiteurs et rendre leur expérience inoubliable.

Aussi professionnels que passionnés, ils composent entre autres: formations musicales, groupes et orchestres.

Philippe, violoniste, a dû choisir il y a plus de 25 ans entre son goût pour l’enseignement (musique classique, violon, saxophone et solfège) et la pratique du violon dans des orchestres. Ce choix l’a conduit à Disneyland Paris. “Nous avons une grande liberté dans le choix du répertoire que nous proposons” nous confie t il. "Il faut être à l’aise dans l’improvisation et le jeu, mais aussi avec la comédie car, dès que l’on met nos pieds sur scène, on est tout de suite dans le rôle”.

Ce goût pour l’improvisation est également cité par son collègue Jean-Paul, guitariste : “on est amené à rencontrer des enfants au quotidien, il faut interagir avec eux. Il faut savoir rentrer dans le personnage, les gens ont besoin de voir des musiciens qui s’amusent”. Sur l’exercice de son métier, cet instrumentiste, jouant entre autres de la mandoline, du banjo et de la contrebasse, note que “le rythme de travail à Disneyland Paris est intense et constant. C’est une performance quotidienne que je dois assurer tout au long de l’année, d’autant plus que la qualité doit rester la même”.

Le port d’un costume au quotidien et les décors/thèmes contribuent à cette ambiance” nous livre Jacques, pianiste. Pour lui, intégrer Disneyland Paris à l’âge de 39 ans fut une expérience très enrichissante :”j’ai longtemps joué au Lucky Nugget Saloon, un lieu où musicalement j’ai éprouvé un grand intérêt à découvrir et approfondir différents styles musicaux : ragtime, blues, funk, country, jazz, folk”. La rigueur demandée est également abordée: “le fait de jouer tous les jours est un vrai métier. Ce n’est pas seulement être doué, c’est un travail au quotidien. On apprend un enchaînement d’accords un jour, on répète un morceau le lendemain, ça ne s'arrête jamais".

 

Musiciens

De gauche à droite : Jean-Paul, Jacques et Philippe

 

Quand on leur demande les qualités nécessaires pour exercer leur métier à Disneyland Paris, nos artistes ne tarissent pas d’arguments : “il faut avoir beaucoup de corde à son arc, un large spectre musical” précise Jean-Paul avant d’ajouter : “une bonne maîtrise de son instrument est indispensable”. Pour Jacques, il est primordial “d’être ouvert à tous les styles de musique, être curieux et en profiter”. Quant à Philippe, l’essentiel est “d'être à l’aise avec la lecture de partitions et avoir une habitude du jazz, base très solide pour pouvoir aborder n’importe quel style de musique”.