Jennifer, une super héroïne experte en cascades

Nos talents

Nous avons rencontré Jennifer, Acrobate-Cascadeuse à Disneyland Paris.

acro.png
  • POUVEZ-VOUS NOUS PRESENTER VOTRE PARCOURS EN QUELQUES MOTS ?

Avec une formation de danseuse classique, j’ai décroché mon premier contrat à Disneyland® Paris en 2004, en tant que Danseuse dans Le Village de Noël de Belle.

Par la suite, j’ai décidé de compléter mon panel de compétences avec une formation de danse aérienne, ce qui m’a permis d’obtenir un nouveau contrat à Disneyland Paris en 2011, dans le spectacle Tarzan, la Rencontre.

En 2012, j’ai appris à réaliser des cascades auto grâce à des formations dispensées par Disneyland Paris et ai ensuite pu intégrer l’équipe de Cascadeurs de Moteurs… Action! Stunt Show Spectacular®.

Cette année, j’ai eu le plaisir de prendre part au spectacle Marvel : L'Alliance des Super Héros à l’occasion de L’été des Super Héros Marvel. C’était vraiment fun !

 

  • POURQUOI EXERCER VOTRE METIER A DISNEYLAND PARIS ?

L’organisation ! En comparaison avec d’autres compagnies pour lesquelles j’ai travaillé précédemment, les créneaux d’entrainement et de représentation y sont assez bien calés et offrent l’opportunité aux artistes de pouvoir bien organiser leur vie personnelle.

 

  • QUEL EST VOTRE PLUS GROS CHALLENGE AU QUOTIDIEN ?

Réaliser la meilleure performance possible à chaque représentation ! Si j’apparais dans plusieurs spectacles par jour, les visiteurs, pour la plupart, ne voit le spectacle qu’une seule fois.

Le plus gros challenge d’un artiste est de savoir laisser ses soucis aux vestiaires pour ne pas impacter sa performance sur scène. À Disneyland Paris, les échauffements en début de journée se déroulent dans la bonne humeur, et y travailler en tant qu’Acrobate est vraiment fun.

 

  • SELON VOUS, COMMENT DEVIENT-ON UN(E) BON(NE) ACROBATE ?

Je pense qu’avoir l’envie et le goût du partage est primordial. Savoir écouter et se remettre en question sont les clés pour progresser plus vite, mais c’est aussi en regardant les autres que l’on apprend. Petit conseil personnel : gardez l’esprit ouvert !

 

  • QUELS CONSEILS DONNERIEZ-VOUS A UN(E) CANDIDAT(E) QUI VOUDRAIT TENTER L'AVENTURE A DISNEYLAND PARIS ?

Croire en soi et ses capacités et surtout ne pas se poser trop de questions : l’essentiel est de montrer qui l’on est !

 

Si comme Jennifer vous pensez avoir l'âme d'un(e) cascadeur(euse) et que les acrobaties n'ont pas de secret pour vous, n'hésitez pas à vous présenter à nos prochaines auditions Cascadeur-Acrobates (cliquez ici pour plus d'informations).