Le Rythme de la Jungle : Rencontre avec Santosh, joueur de dhôl

Nos talents

santosh.jpg

Pour renforcer le sentiment d’immersion et d’authenticité, les équipes Spectacles ont passé plusieurs semaines en Inde pour s’imprégner de la culture locale. Ils y ont auditionné les percussionnistes joueurs de dhôl qui jouent avec un tambour traditionnel composé de deux peaux différentes, aux sonorités graves et aiguës. Santosh Rana est l’un d’entre eux.

À 20 ans, c’est la première fois que Santosh quitte l’Inde. Originaire du Rajasthan, il a appris à jouer du dhôl dès l’âge de six ans grâce à son père. « Les metteurs en scène du Rythme de la Jungle souhaitaient intégrer cet instrument au spectacle. Les musiciens avec qui j’avais l’habitude de jouer et moi-même avons montré notre savoir-faire aux équipes de Disneyland Paris lors de leur visite au Rajasthan. », raconte Santosh. Depuis, la troupe se produit chaque jour sur Central Plaza : « Je suis fier de jouer devant autant de monde, c’est une première pour moi. Les visiteurs chantent et dansent : quelle atmosphère incroyable ! »

La diversité et l’inclusion étant des valeurs fortes à Disneyland Paris, la destination a tout mis en œuvre pour faciliter l’intégration de Santosh, ne parlant pas français : « Les Cast Members sont particulièrement bienveillants avec nous, et nous trouvons d’autres moyens pour communiquer. Les équipes Production ont par exemple fait appel à Navjot, travaillant au Disney’s Sequoia Lodge et originaire de la région du Pendjab, pour nous aider dans nos interactions. Il nous accompagne jusqu’à la fin de la période d’exploitation du spectacle, le 22 septembre. »

 « J’avais déjà vu Mickey, Minnie et les autres Personnages Disney quand j’étais petit à la télévision, mais les voir en vrai, et surtout travailler avec eux, c’est pénétrer dans un autre univers. » Santosh Rana, joueur de dhôl dans Le Rythme de la Jungle.