Virginie, une fée des plus beaux effets

Témoignage

Virginie Jegou, Technicienne Opératrice Effets spéciaux, nous parle de son expérience à Disneyland® Paris.

retouchephoto_virginie_nametag.jpg
  • BONJOUR VIRGINIE, POUVEZ-VOUS NOUS PARLER DE VOTRE PARCOURS À DISNEYLAND® PARIS ?

Bonjour, j’ai un parcours plutôt atypique ! Je suis arrivée à Disneyland Paris en 2003 sur le spectacle La Légende de Buffalo Bill avec Mickey et ses amis en tant que Palefrenière. J’ai exercé cette activité pendant deux ans. Par la suite, j’ai pu bénéficier du programme HAT (Hôte d’Accueil Touristique), un programme n’existant plus aujourd’hui mais offrant la possibilité de tester plusieurs corps de métiers. Pendant quinze mois, j’ai découvert tour à tour le monde des attractions, des boutiques, et de la restauration.

J’ai poursuivi cette formation en me spécialisant dans la machinerie. Une expérience enrichissante qui m’a permis de trouver ma voie : technicienne sur les Effets Spéciaux, l’univers qui me plaît le plus. Après un CDD de 3 mois à ce poste, j‘ai eu l’opportunité de signer un CDI.

 

  • En quoi consiste le métier de Technicien SFX (Effets Spéciaux) ?

A Disneyland Paris, j'ai la chance de travailler sur un spectacle différent chaque jour comme Moteurs… Action! Stunt Show Spectacular®, Disney Junior Live on Stage!, Disney Dreams®!, Chantons La Reine des Neiges, Mickey et le Magicien, ou encore La Forêt de l’Enchantement, une aventure musicale Disney pour assurer la préparation des machines et produits nécessaires pour les spectacles mais également sur les parcs (machines à fumée, à neige, à bulles, à jets de CO2, à jets de serpentins, de feuilles, feux d’artifices sur le château, préparation de la torche humaine, armes à feu). C'est vraiment très varié !

Sur le spectacle Disney Dreams®! par exemple, nous préparons en binôme les différents produits pyrotechniques que nous entreposons dans des mallettes spéciales « explosifs » pour le transport. Nous utilisons bien sûr de l’artifice de scène pour ne pas abîmer et salir le château. Dès notre arrivée sur le lieu du spectacle, nous vérifions les installations, en testant la centrale Isopar qui émet les jets de flammes (contrôle d’éventuelles fuites au niveau des générateurs, vérification des câblages et tests de lignes…).

Du nettoyage des différentes zones de tirs à la réhabilitation des supports de pyrotechnie, nous veillons à ce que tout fonctionne bien. Nous respectons chaque procédure, en suivant des conduites (quand et comment intervenir) afin d'assurer une totale sécurité pour les visiteurs, nos collègues de travail et nous-mêmes.

 

  • Avec qui travailleZ-VOUS au quotidien ?

Etant présente sur un spectacle du début à la fin, je contrôle l’exécution des effets spéciaux, en travaillant étroitement avec les machinistes, les techniciens Son, Vidéo, Lumière et les régisseurs. Mon activité s’effectue toujours en duo, toujours pour des raisons de sécurité.

 

  • Quelles sont les qualités nécessaires pour exercer à ce poste ?

Il faut être très rigoureux dans le travail, organisé, et avoir le contact facile avec les autres personnes. 

 

  • AVEZ-VOUS une anecdote ou un bon souvenir concernant VOTRE activité ?

Le montage du spectacle La Forêt de l’Enchantement, une aventure musicale Disney était un gros challenge pour moi.

Quand le premier spectacle est passé et que tout a fonctionné c’était fabuleux ! Je suis fière à chaque montage de spectacle de pouvoir contribuer à son succès.

 

  • Que retENEZ-VOUS de cette expérience ?

J’aime énormément mon travail, c’est un confort de pouvoir évoluer sur différentes scènes chaque jour. C’est un rêve d’enfant de dire « je travaille dans les effets spéciaux » !

C’est un métier physique qui exige également une souplesse en termes d’horaires (répétitions de nuit…). Je recommande aux futurs candidats de se lancer car c’est réellement une superbe expérience.